Pour les enfants :
Lors des matinées, les enfants peuvent découvrir des jeux dans un espace adapté à leurs besoins et à leur âge, rencontrer d’autres enfants et adultes, se sensibiliser au vivre-ensemble, apprendre les règles de vie en collectivité, partager des activités individuelles et collectives (pâte à sel, lecture, chanson…). Ils profitent d’un espace ludique où ils peuvent ainsi peu à peu se socialiser.

Pour les parents :
Les matinées permettent aux parents de rencontrer d’autres parents et des assistantes maternelles. Elles permettent à leurs enfants de faire de nouvelles rencontres et de partager avec eux un moment de convivialité autour du jeu et d’activités diverses...
Les parents peuvent également trouver une écoute sur le développement et l’éveil de l’enfant...

Pour les assistantes maternelles :
Pour les assistants maternels, les matinées permettent de sortir de l’isolement, de s’ouvrir sur l’extérieur, de rencontrer et échanger avec d’autres professionnels (assistant maternel, garde à domicile, assistant familiale, animatrice du relais et les parents).
C’est l’occasion d’avoir une réflexion éducative sur le développement et l’éveil de l’enfant (période du non, acquisition de la propreté, relation à l’autre…) de découvrir, d’expérimenter des activités, de partager des temps de jeux et de découverte avec les enfants accueillis.

Lors des matinées, les animatrices peuvent être amenées à utiliser le jeu « Saparlipapotte » En savoir plus
Enfant de mois de 4 ans accompagnés par leurs assistantes maternelles, parents, grands-parents, gardes à domiciles ou assistantes familiales.
Les mardis et jeudis matin de 9h à 11h30 (sauf vacances scolaires)
Dates disponibles sur le dépliant et ci-dessus.
En alternance dans 3 communes du Haut-Beaujolais :  
Entrée libre. (du fait du financement par la CAF)
Adhésion obligatoire (réduction de cotisation appliquée)
Télécharger la fiche d'adhésion

« Assistante maternelle depuis 2012, travailler à mon domicile n’est pas toujours facile comme certaines personnes pourraient prétendre, surtout en cette période de crise sanitaire. Grâce au Relais Petite Enfance et à Fatima qui s’est toujours souciée de notre moral et nos conditions de travail durant le 1er confinement et encore maintenant, nous gardons un lien avec l’extérieur. Pour ma part, aller au Relais Petite Enfance est devenu important, cela me permet d’échanger avec les autres assistantes maternelles, parents, et aussi pour les enfants, ils changent de contexte et cela leur permet pour certains de jouer avec des copains qu’ils retrouveront à l’école et qu’ils ne voient pas car ne sont pas chez les mêmes assistantes maternelles, pour les plus timides cela leur permet de s’ouvrir un peu plus au monde extérieur. »
Magalie, assistante maternelle

« Pour moi, qui habite dans un coin perdu en pleine campagne, le Relais Petite Enfance est un lieu de convivialité, de partage, d’écoute et de ressources. C’est une demi-journée à l’extérieur, qui casse la routine. Je me déplace dans différentes communes pour retrouver le Relais Petite Enfance itinérant. J’ai donc des contacts variés. Je fais parfois plus de 40 kilomètres aller-retour alors c’est toujours « une petite expédition », une dépense d’énergie supplémentaire et une certaine organisation par rapport à une journée de travail normale (préparer les enfants, vérifier leurs sacs, bien prendre les doudous, les sucettes, le sac de matériel de change, les pantoufles, les biberons éventuellement. Charger, décharger tout ce petit monde. Penser à prévoir le repas à l’avance car c’est la course quand nous rentrons, ils sont fatigués. Mais ça reste un très bon moment et pas une obligation quand je les vois tellement heureux sur place. Et avec Fatima toujours très accueillante, c’est un plaisir de se retrouver. Les enfants sont ravis de partir pour le relais. Pour eux aussi, c’est une journée différente. Ils découvrent d’autres jeux. Ils profitent de structures de motricité que je n’ai pas chez moi. Ils participent à des activités que je peux reproduire ou pas à la maison. Ca me donne aussi des idées pour en proposer d’autres à mon domicile. Confrontés à un autre environnement, ils gagnent en assurance et en confiance en eux.Ils peuvent être stimulés par la présence et l’interaction avec d’autres enfants plus ou moins âgés qu’eux. Le Relais Petite Enfance est un lieu d’apprentissage de communication et de socialisation pour les enfants.Quant à moi, en dehors de la satisfaction personnelle d’apporter quelque chose de plus aux enfants, le Relais Petite Enfance me permet de rompre l’isolement. J’y rencontre d’autres assistantes maternelles et quelques fois des parents. Nos échanges portent sur notre quotidien, parfois sur notre vie privée, sur l’évolution des enfants présents, sur leurs conditions d’accueil. La discrétion professionnelle étant parfois lourde à porter dans mon métier, je trouve là un vrai « sas de décompression » (en privé, bien sûr) sur les problèmes rencontrés dans les relations avec les parents employeurs et/ou sur le comportement des enfants accueillis. L’animatrice est toujours à l’écoute, sans jugement. Elle me donne des conseils précieux. Elle m’engage à une réflexion sur les sujets évoquées. Je prends plus facilement du recul face à certaines situations. Le Relais Petite Enfance est aussi un soutien et une source d’information dans le domaine administratif et juridique (contrat de travail, congés payés, consignes en période de COVID, nouveautés sur le site de la PAJE, …). Même chose pour la formation, l’animatrice du Relais Petite Enfance s’enquiert de notre besoin en formation, nous fait des propositions et nous oriente vers les différents organismes. Fatima a toujours des astuces et des idées à nous faire partager (un jeu, une activité pour les enfants, une recette de cuisine, une façon de régler un conflit, des articles concernant notre profession,  …). Merci Fatima pour ta gentillesse et ton accompagnement bienveillant. »
Assistante maternelle

« Pour moi le Relais Petite Enfance apporte une ouverture à l’information aux métiers d’assistante maternelle et pour les parents aussi, ce qui n’est pas facile quand on habite en campagne, on peut vite être dépassé, ou seul. Cela me permet de voir du monde, de partager, de sortir de chez moi et d’apprendre aussi à gérer des situations lorsqu’on entend des témoignages de situations diverses envers les enfants, d‘être présent quand on a des intervenants qui viennent soit nous informer soit en formation…, de ne pas installer l’isolement, en travaillant à domicile cela peut être le cas. Certains enfants n’ont pas de frère et soeur et si la nounou garde juste un enfant et bien cet enfant n’a pas de liens avec d’autres enfants et peut avoir des difficultés d’adaptations pour l’école. Pour certains « enfant roi » cela leur fait du bien de voir comment fonctionne d’autres adultes et d’autres enfants de leur âge. C’est en sortant de chez nous et en rencontrant du monde que cela soit adultes où enfants pour nous construire une vie sociale stable et évoluer dans notre vie professionnelle et avoir un autre regard du métier, de voir à travers les autres assistantes maternelles car on a pas toutes les mêmes approches. »
Assistante maternelle

Sauf contexte particulier pas d'inscription préalable nécessaire.
Partager